Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Halsey, Sellars, Ratle, le Rundfunkchor et le Berliner Philharmoniker pour une "Passion" hors norme

              Simon Halsey (chef de choeur), Peter Sellars, Simon Ratle, le Berliner Philharmoniker et le Rundfunkchor à la tête d'une tentative, trois jours durant, de créer une communauté de destin le temps d'un concert autour d'une longue prière, une longue médiation où la "Passion du Christ selon saint Matthieu" n'est pas chantée mais vécue en direct, là, ici et maintenant, par les instrumentistes, les chanteurs et le public.

             Une lecture de l'oeuvre qui s'affranchit  d'une tradition pompeuse  à l'origine de laquelle on trouvera une conception de la religion sortie tout droit du 19e siècle : une chape de plomb qui recouvre tout et dicte chaque parole, chaque geste.

 

             C'est à un rituel auquel le metteur en scène, Peters Sellars, nous demande de prendre part, là où la religion s'affranchit de tout dogmatisme ; un rituel au terme duquel chacun sortira transformé.

 

                 Peter Sellars à propos de sa direction scénique de l'oeuvre de J.S Bach

                 C'était en 2010. Une semaine de préparation, des semaines de répétition pour une représentation à Salzbourg puis à Berlin.

 

 

 

                " A la fois mont Everest et monument, cathédrale musicale, lutte entre l'âme et le corps - cette âme qui se bat pour s'émanciper de l'enveloppe charnelle qui la retient prisonnière - que cette Passion ! Car Bach est le compositeur du doute et de la déchirure intérieure. Sensuelle et métaphysique, vous pouvez douter du chemin, l'harmonie de Bach vous ramènera toujours à la maison."

                                       P. Sellars

 

 

             Si le roman "Les misérables" est la bible de notre République, "La passion selon saint Matthieu", est la religion de tous les mélomanes même et surtout athées.

 

 ____________

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article