Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Incendie à Rouen : Lubrizol, l'Etat, les médias et nous

               Les médias ont épuisé le sujet "Chirac" ; ils se décident enfin à s'intéresser aux habitants de Rouen avec près de 3 jours de retard.....

Il n'y a décidément plus rien à sauver chez ces médias.

 

               Sinon, où sont les associations écolos et les Verts ? Qu'en est-il de la possibilité d'effectuer des "contre analyses" notamment à propos des poussières répandues sur des kilomètres - analyses et expertises indépendantes de toute pression et de toute manipulation gouvernementales ? Pourtant, nombreux sont les laboratoires d'analyses industriels intègres et militants, capables de résister aux pressions d'où qu'elles viennent.

Et les médias de s’étonner de cette méfiance de nous tous ! En premier lieu, le directeur de l’info de France Inter qui déplorait cette méfiance vis-à-vis des propos qui se voulaient rassurants du Préfet du département lors de sa première conférence de presse. Un comble, de la part d’un journaliste !

                  Car six considérations à prendre en compte dès maintenant– considérations que l'on retrouve systématiquement dans toute situation de gestion de crise (quelles que soient ses origines et sa nature), justifient amplement la défiance de tout un chacun vis à vis des informations communiquées par ce gouvernement ( et de tout autre gouvernement) et ses relais locaux ou non (inclure à ce propos les médias depuis que le métier de journaliste est en berne) ; les voici donc dans l'ordre des priorités qui ne manqueront pas d'être établies :

1 - le désir d'éviter la panique ; minimiser l'importance de la crise, rassurer : mentir...

2 - le souci d'évaluer au plus vite les risques d'implication de l'Etat, du gouvernement (danger pour les carrières des uns et des autres), de Matignon à l'Elysée, lorsque le moment sera venu d'établir les responsabilités, toutes les responsabilités : de l'entreprise concernée par le sinistre jusqu'aux acteurs de la gestion de crise ; l'idée consistant à tenter d' échapper à ses responsabilités face à ce qui doit être entrepris (traîner des pieds), si possible en toute impunité...

A noter que les médias seront les premiers à prendre leur temps (à traîner des pieds) à propos du sinistre de Rouen, préférant s'occuper ad nauseam des morts, et d'un en particulier, plutôt que des vivants pourtant en danger.

3 - l'importance de l'entreprise impliquée : rayonnement régional, national ou bien international ? Nourrit-t-elle des réseaux politiques du local au national ? Amis ou bien ennemis politiques du gouvernement en place, ces réseaux ? Ce qui déterminera à termes le montant de l'amende et le montant des indemnisations.

4 - quel poids économique et social a-t-elle cette entreprise, principalement en termes d'emplois menacés avec à l'esprit la volonté de se prémunir des conséquences politiques prioritairement locales aux ramifications nationales ? Ce qui déterminera la nature de la couverture médiatique auquelle cette entreprise devra faire face ainsi que son traitement par l'Etat : sympathie ou antipathie ?

5 - quel type de population est concernée par le sinistre ? De quels moyens dispose-t-elle pour réclamer "justice et réparations" ? On pourra se référer à l'explosion de l'usine AZF en 2001 ; c'est un quartier très populaire qui sera touché ; nombreux sont ceux qui attendent encore d'être indemnisés à la hauteur du préjudice subi. C'était il y a 18 ans donc !

              en dernier lieu ...

6 - la santé des populations touchées sur le court, moyen et long termes et ses conséquences financières pour Bercy.

 

              Six raisons qui justifient une mobilisation sans faille des habitants de Rouen et de sa région qui ne devront compter que sur eux ; alerter les réseaux sociaux dans le but de faire pression sur l'Etat afin que toutes les mesures soient prises pour "protéger et indemniser" est un impératif absolu.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article