Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Irène Frachon : le procès Mediator

               Procès de la Dépakine et du laboratoire SANOFI...

Comme quoi... se méfier de Big Pharma et des institutions dites indépendantes qui valident la mise sur le marché de la production de l'industrie pharmaceutique est un devoir absolu. Pfizer et consorts n’ont qu’à bien se tenir et les médias de l’Etat et de nos milliardaires aussi.

 

______________________

 

 

Billet de blog rédigé en mars 2021

 

                  Rappelons que ce procès et ce verdict ne doivent rien aux médias de ces dix dernières années ; ce procès et les pièces qui ont pu être produites ne doivent rien à un journaliste quel qu'il soit. Ce procès confirme le refus des médias et l'impossibilité de leur personnel d'enquêter sur les mastodontes économiques, tous secteurs d'activité confondu.  

_____________________

 

          Pneumologue de formation, Irène Frachon jouera un rôle décisif dans l'affaire du benfluorex (ou Mediator), médicament commercialisé par les laboratoires Servier de 1976 à 2009 et qui aurait provoqué la mort d'au moins 500 malades.

 

      
                        Irène Frachon © France Inter

           Prévaricateurs, bandits, gangsters, mafias, on doit à Irène Frachon un ouvrage exemplaire, "Combien de morts",  et aujourd'hui emblématique, qui expose au grand jour les insuffisances, les complaisances, les aveuglements, les pressions, les détournements, les collusions et autres corruptions propres aux acteurs de la filière "médicaments", des chercheurs aux prescripteurs tant dans le public que dans le privé.

           L'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), très critiquée pour sa passivité face aux laboratoires Servier dans l'affaire du Mediator, sera remplacée par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), aux pouvoirs accrus.

Cliquez : la réforme du contrôle des médicaments


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :