Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Charlie Hebdo, business et diversion

 


                       Bien sûr qu'on se doit de soutenir la liberté d’expression… même si Charlie Hebdo semble avoir la fâcheuse habitude de renflouer ses caisses sur le dos d’une religion qui, certes, a quelques problèmes avec la modernité et le droit au blasphème (A ce sujet, trouvez donc une religion qui accepte de bon cœur ce droit ? Tenez ! A quand une représentation insultante à l’endroit du Judaïsme et de Moïse ?) mais aussi et surtout… une religion pratiquée par les plus fragiles de notre communauté nationale (salaires, habitat, éducation…), pour ne rien dire de cet hebdo dont le contenu ne dérange personne le reste de l’année ; pour cause sa rédaction aborde rarement la vraie actualité à la fois économique et politique : la remise en cause des trois piliers de notre république que sont la liberté, l’égalité et la fraternité par une mondialisation et une corruption sans foi ni loi, et non par une centaine de Musulmans intraitables.

 

Ah ! Diversion quand tu nous tiens et que tu règnes en maîtresse !

 

 

***

 

 


Le directeur de cet hebdo, un dénommé Charb, a reconnu que la vidéo à l’origine du mécontentement d’une partie de la communauté musulmane ici en France (et le reste du monde qu'elle a enflammé), était bel et bien une vidéo ouvertement raciste. Or, le racisme n’est pas couvert par la liberté d’expression car le racisme est un délit.

 

 Aussi, quand Charlie Hebdo décide de surenchérir en publiant ses propres caricatures, qu’est-ce que cet hebdo cherche à défendre ?

 

Qui croit-il soutenir alors ? 

 

Le droit à la diffusion d’une vidéo ouvertement raciste ?  Et en ce qui concerne la communauté visée par ce racisme, son non-droit de manifester son mécontentement ?

 

Manifestement, l’argument de cet hebdo ne tient pas la route un seul instant : rappeler que le droit au blasphème est un droit imprescriptible.

 

Quid du racisme ? Ou bien alors cet hebdo refuserait-il aux Musulmans le droit de manifester leur mécontentement contre une vidéo plus raciste que blasphématoire ?

 

 

Retour donc à la case départ : Charlie Hebdo semble avoir la fâcheuse habitude de renflouer ses caisses sur le dos d’une religion qui, certes, a quelques problèmes avec la modernité et le droit au blasphème mais aussi et surtout… une religion pratiquée par les plus faibles de notre communauté nationale.

 

 

 

***

 

 

Depuis le plasticage de ses locaux, cet hebdo jouit de la protection des forces de police aux frais des contribuables.

 

 

Quand on connaît le niveau des analyses de Charlie Hebdo, et la qualité de son humour aussi subversif qu’une blague de potache ou de régiment… tout en y risquant sa vie…tout ça pour ça, d’aucuns s’empresseront d’ajouter : c’est franchement cher payé pour le personnel de Charlie Hebdo et les contribuables.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article