Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

"La quenelle" expliquée

 

Dieudonné et Tony Parker

 

           "La quenelle" est, dans un premier temps, un mime du « Fist Fucking » (pénétration d’un partenaire ou d’une partenaire sexuel avec le poing) ; c’est la raison pour laquelle ce geste s'accompagne souvent de l’expression « Dans ton cul !»

Geste de ralliement de tous les dissidents, "la quenelle" est bel et bien un geste de subversion contre l’ordre établi, contre le système et la pensée unique. On peut l’assimiler au doigt d’honneur.

           A propos de la « quenelle » un indice de mesure est établi comme suit :


 - Quenelle de 175 qui indique la profondeur de la pénétration (on ne sait pas si ce sont des mm, cm, pouce, etc.)
 - Quenelle de 300
 - Quenelle épaulée
 - Quenelle tétée

.... et autant de grades : le grade ultime étant celui de «Maître quenellier »

 

Chaque année, une cérémonie de remise de prix nommée « La Quenelle d’Or » récompense, à l’instar des Oscars, Césars ou autres 7 d’Or, ceux qui ont « glissé » les plus grosses quenelles au système. Ce prix récompense plusieurs catégories de quenelles : politique, sport, art contemporain, littérature, essais...

                    Déjà, on lui prédit un brillant avenir. Aussi... longue vie à "La quenelle" !

 

                   

 

__________________                  

 

Merci à Fabrizio sur Agoravox à qui l'on doit toutes ces précisions.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :