Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Nouveau procès d'intention à l'encontre de l'humoriste Dieudonné

  1. dieudonné,james foley,terrorisme,humour,satire,voltaire,molière,alfred jarry,politique,artiste,actualité,syrie,irak

 

                Nouvelle persécution contre le satiriste...

 

               La vidéo de Dieudonné qui traite, - entre autres sujets -, de l'exécution par décapitation d'un journaliste nommé James Foley vaut au satiriste l'ouverture par le parquet de d'une préliminaire pour «apologie d'actes de terrorisme». Et là on a franchement envie de hurler de rire car, Dieudonné ironisera à propos de cette exécution en ces termes : "La décapitation symbolise le progrès, l'accès à la civilisation"...


Faut croire ! Puisque la France, à la pointe de la civilisation comme chacun sait, l'a pratiquée jusqu'aux années 70 ; et d'autres pays encore, tout aussi civilisés, ailleurs en Afrique, du temps des colonies.

Et c'est là le sens qu'il faut donner à la remarque ironique de Dieudonné.                    

 

                  Mais alors, combien de temps encore l'Etat et des associations communautaires discréditées vont-ils continuer cette vendetta contre le plus grand humoriste et satiriste contemporain de langue française, fils de Molière, de Voltaire et d'Alfred-Jarry ?

 

***

 

            En attendant, soutien indéfectible à Dieudonné et à une liberté d'expression que l'on tente encore une fois de restreindre.

 

__________________

 

Pour prolonger, cliquez : Dieudonné : le phénomène

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article