Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Qui sauvera Luchini de l'auto-caricature et du naufrage ?

Qu'est-ce que les auteurs ont bien pu faire de mal pour mériter un tel traitement de la part de ce Luchini ? 

Car dans les faits, cet individu ne fait que se servir en laissant croire qu'il sert les auteurs et leurs oeuvres. 


Luchini n'a de cesse de nous parler de son modèle qu'est Louis Jouvet, or, Luchini n'a jamais rien compris à l'acteur et au conteur. C'est un décadent qui s'ignore et son public avec lui ; un public composé en grande partie de femmes d’âge mûr en mal de culture livresque, un temps de gendre idéal, plus tard d’un conteur sur l’oreiller (les années passant, qu’elles ne regrettent rien ! Les bavards imbus d’eux-mêmes font de très mauvais amants ; d’autant plus que parler aux femmes ce n'est pas parler de soi). 

Luchini, c’est un preneur d'otages ; sa cible : le génie des autres qu'il tente de faire sien avec beaucoup de bruit. Egaré dans et de la Culture, avec cet agité, jamais la formule "Le silence est d'or et la parole de la fausse monnaie" n'a autant fait sens. 

Luchini c'est un garçon coiffeur qui a découvert un jour qu'il n'y avait pas que des garçons coiffeurs dans le monde et qui ne s'en est jamais remis, genre : " Comment ça ? Y a sur terre des choses qui s'appellent des livres qui sont écrits par des génies ? Mais c'est ENORME !!!!!!!!"

Tout en ayant la bêtise ou la folie de croire qu’il était le seul au monde à faire cette découverte.

Aujourd’hui, débordant de lui-même, privé de trop-plein, il est pris au piège de l’auto-célébration jusqu’à l’auto-caricature.

                   Mais alors, qui aujourd’hui sauvera Luchini de lui-même ? Même pas la Culture. C’est vous dire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article