Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Agnès Buzyn, ombre et lumière : celle par qui le scandale arrive

     A propos de cononavirus et de la gestion sur un mode pénurie…. (personnel, masques, gel, matériel…) de la direction de la santé… 

                     "The modern end of the world will come about when machines become perfect and, at the same time, man's inability to function reveals itself" - Karl Kraus  

 

                 

Tenant compte du fait que le 24 janvier 2020, Agnès Buzyn a sous-estimé publiquement la propagation du coronavirus de la Chine au monde entier, la France en particulier - "Les risques de propagation du virus en France sont très faibles" -,

          ... elle a manifestement oublié les centaines de millions de billets vendus par les compagnies aériennes chaque année… 

 

Il semblerait que Buzyn cherche à se couvrir redoutant sans doute un scandale sanitaire et politique d'après crise...

D’autant plus que… si l’on en croit son témoignage au journal Le Monde, alors qu’elle était au gouvernement, cette ministre de la santé n’aurait donc pas cessé de penser… de dire une chose en privé et d’en dire et d'en faire une autre en public : comme valider la com du gouvernement : "Dormez tranquilles chers concitoyens, tout va bien !" 

Il se pourrait bien qu’il n’y ait personne à sauver dans cette affaire.

 

Une fois la crise passée, il faudra bien qu’une enquête soit menée ; des responsabilités devront être établies... il faudra nous rendre des comptes, à propos de ce qui suit : la pénurie de masques de protection et de gel depuis deux semaines chez le personnel hospitalier, les médecins de ville, les patients, les aides à domicile, les gardes d'enfants, les enseignants, le personnel de la grande distribution, les fonctionnaires et les salariés qui ne bénéficient pas des aménagements du « télé-travail », soit la majorité de la population active ! 

Dans ces conditions, que tous fassent valoir leur droit de retrait !

Nous les soutiendrons.

         Peut-on compter sur les médias pour enquêter ? Rien n'est moins sûr ! Hélas !

 

Pour prolonger, cliquez  : David contre Goliath

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :