Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Emmanuel Macron : "Le joueur de flûte de Hamelin" des frères Grimm

 

"Le joueur de flûte de Hamelin" : Gravure sur bois 1880 de G. Spangenberg

 

 

"Lors d'une nuit paisible, il joua de nouveau de sa flûte, attirant cette fois les enfants de Hamelin. Cent trente garçons et filles le suivirent hors de la ville jusqu'à une grotte qui se referma derrière eux.

 

Selon certaines versions, le joueur de flûte aurait aussi emmené les enfants de Hamelin à la rivière ou au sommet d'une montagne. Les parents, eux, ne les revirent plus jamais."

   

               Le conte des frères Grimm dans son intégralité : ICI 

 

--------------

---------------------------------------------------------

 

 

 

           Réouverture des crèches, des écoles, collèges et lycées... 

 

Manifestement, le MEDEF a sonné la fin de la récré : « Au taf tout le monde ! » 

 

Réouverture d’une école-garderie, on l’aura compris : ce n'est pas tant le retour des élèves qui est souhaité mais bien plutôt le retour au travail des parents-salariés ! 

 

Après l’intervention télévisée de Macron joueur de flûte, les parents accepteront-ils tous de livrer leurs enfants et de se livrer à l’ogre-coronavirus ? Il est vrai que les mères et les pères ont souvent su accompagner leurs enfants jusque sur les quais des trains de toutes les guerres passées : "Va mon fils sauver la patrie déjà reconnaissante ! C'est ton tour !"

 

Les syndicats donneront-ils de la voix ?

 

La réponse à compter du 11 mai... 

 

Macron propose un "dépistage sur symptômes" seulement... là encore, on l'aura compris :  comme pour les masques (« Ils ne servent à rien ! » surtout quand il n’y en a pas !), Macron nous donne à comprendre que l’État qu’il dirige n’a pas les moyens de se lancer dans un dépistage massif. 

 

Force est de soupçonner l’Elysée, Matignon et la direction générale de la santé de s'orienter vers une sortie sans masque du confinement, sans gel, sans test et sans solution pour ceux qui, contaminés, devront être isolés. 

 

           Aussi, souhaitons bon courage à tous les volontaires de la reprise ! A 20H tapantes, on ne manquera pas de les applaudir tous ! Même s’il est bon de noter en passant, qu'il n'y a que les régimes à la tête desquels on trouve des salauds qui ont besoin de martyrs et de héros. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :