Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Raphaël Glucksmann ou le fantôme du PS des années 90 !

 

                 Avec le PS "Les droits de l'homme d'accord !" mais pas pour les Palestiniens ! "Un Etat fort et protecteur" mais privatisations en-veux-tu-en-voilà (sous Jospin) ! La lutte contre le racisme, mille fois oui !" mais pas pour les Musulmans... qui plus est... musulmans et fiers de l'être... "La condamnation des communautarismes, il le faut, c'est sûr !" excepté en ce qui concerne le CRIF... 

                Mais alors, combien de fois faudra-t-il tuer ce parti pour qu'il meure une bonne fois pour toutes les fois où nous nous sommes évertués à le vider de ses militants et de ses voix dans les urnes ?

  

***

 

                                

 

Glucksmann ? Vous avez dit : "Glucksmann" ?

Sachez que ce Glucksmann-là, c’est le retour au PS des années 90 !

Comprenez : instrumentalisation du racisme sur le dos des classes populaires puis, in fine, sur celui des minorités ; idem aujourd’hui à propos de l’antisémitisme. Protégé d'un BHL, garçon de course de George Soros, Glucksmann-fils est un mondialiste immigrationniste fondamentaliste intégriste bête et méchant ; atlantiste-sioniste, il ne jure que par la pax americano-israélo-saoudienne (Arabie-Saoudite allée de revers selon le principe : les ennemis de mes ennemis sont mes amis). 

Glucksmann n’est finalement que le fils de son père ; un père qui a passé la moitié de sa vie à courir après Staline dans l'espoir de le traduire en justice alors que ce Staline était mort depuis des lustres. 

 

Aussi, on n’aura qu’une exigence au sujet de ce Raphaël Glucksmann : « Fini le parasitisme ! Glucksmann, va travailler comme tout le monde ! Ne compte pas vivre sur le dos des contribuables toute ta vie durant à faire le beau dans les médias !»...

 

Ou bien alors, Glucksmann devra sans ambiguïtés condamner au nom d'une gauche, la vraie - une gauche qui a pour ADN l'anti-colonialisme, l'anti-impérialiste, l'anti-globalisation, l’anti-nationalisme ethnique ou autre, l'anti-libéralisme économique - ce qui suit : 

 

- La destruction du Moyen-Orient aux millions de morts civils et de déplacés par les USA et l'Europe...

 

- La colonisation, l'humiliation et le saccage d'un peuple sans défense, les Palestiniens, par Israël... tout en exigeant solennellement le retrait des colons de tous les territoires occupés depuis 1967...

 

- La complaisance honteuse de l'Europe - de la France en particulier

envers cet Etat voyou qu'est Israël ; Etat sans honneur, sans foi ni loi, d'un anti-humanisme d'un cynisme abject...

 

- l'instrumentalisation de l'antisémitisme ici en France au fin de faire taire toute contestation à propos de l'influence nocive du CRIF ( et de l'UEJF) ; deux officines israéliennes vindicatives et liberticides, adeptes du chantage à l'antisémitisme...

 

- Le procès incessant contre les classes populaires issues de l'immigration et de notre histoire coloniale d'origine arabe-musulmane et d'Afrique noire en particulier ; procès mené par les chefs de file du racisme en France : Zemmour, E. Lévy, Finkielkraut et P. A Taguieff... 

 

- Les agissements d'un George Soros qui déstabilisent les sociétés européennes de l'Est de l'Europe et ainsi encouragent l'avènement de forces politiques qui remettent en cause cette quête démocratique pour "toujours plus de démocratie !" qui caractérise l'histoire récente et moins récente du Continent européen... 

 

- Une mondialisation qui ruine les économies, plonge des millions de salariés dans la pauvreté, détruit les cultures nationales et régionales, tue la liberté dont l'U.E n'est que l'instrument en ce qui concerne la zone Europe... 

 

- Des médias et des journalistes responsables du fait suivant : en matière de liberté de la presse, en 2020, la France est classée au 34è rang mondial par Reporters sans frontières alors que c'est bel et bien le personnel des médias qui est garante de cette liberté. 

 

-----------------

 

Pour prolonger - un dossier complet sur cet individu : Glucksmann-fils ici, là et partout ailleurs

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :