Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Esclavage, tennis et bonneteau...

 

Un tabou l’esclavage ?

Non, juste une belle indifférence sereine, tranquille puisqu'il n'y a pratiquement personne pour en parler de cet esclavage, qui plus est... à tout propos ; cela est laissé à la discrétion des Blancs producteurs et propriétaires
 des médias. 

S'il y avait un peu plus d'intervenants médiatiques (journalistes, éditorialistes, producteurs), un peu plus de propriétaires de médias de masse, un peu plus de cinéastes avec des moyens, des éditeurs, des intellos, des historiens... tous issus de la diversité (Afrique, Maghreb, Antilles), on ne parlerait sans doute que de ça : de l’esclavage !

Pourquoi croyez-vous que les événements de la Seconde guerre mondiale qui concernent la communauté juive en particulier font la une des médias (pratiquement tous les jours matin, midi et soir sur France Culture) plus souvent qu'au tour de tous les autres... ? C'est tout simplement parce que des gens pour en parler se comptent par centaines - une partie d'entre eux contraints et forcés sans doute parce qu'il y a le chèque en fin de mois qui doit tomber -, n’empêche ! Dans le cas contraire, on n'en parlerait pas non plus. 

D'autant plus qu'il y a 24 heures dans une journée, et ce pour tout le monde.

Mettez des joueurs de tennis et des joueurs de bonneteau à la tête des médias et des agences de com, on ne parlera alors que de tennis tout au long de la journée et de bonneteau. C'est aussi simple que ça ! 

Aussi c'est quand vous voulez à propos de l'esclavage et du personnel à recruter (et donc des salariés à licencier) pour en parler ... à tout propos ou pas.

L'histoire et la mémoire c'est la guerre : des territoires à conquérir, à ne plus lâcher ni à rendre, et moins encore... à partager car les places sont chères. 


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article