Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Greta Thunberg : de quelles responsabilités relève-elle ?

 

"Now, the world  would be insane and rabid, if these disorganizations should last for hundreds of years. It is kept in check by death and infancy. Infancy is the perpetual Messiah, which comes into the arms of fallen men, and pleads with them to return to paradise"

 

                                  - R.W. Emerson 1836

 

___________________

 

 

                Décriée par les uns, sanctifiée par les autres, ce qui est insupportable à propos du "phénomène Greta Thunberg" c'est l'insistance avec laquelle des médias sans morale, médias dont les propriétaires milliardaires sont directement impliqués, de par les intérêts qui sont les leurs, dans la destruction de notre environnement, relaient, la larme à l’œil, avec commisération donc, les interventions de cette adolescence, alors que dans les faits, en dehors d'une recherche effrénée et jamais assouvie d'une audience la plus large possible, les médias n'ont que faire d'une Greta Thunberg dépressive depuis son plus jeune âge. 

 

A ce sujet, il serait bon d'en savoir un peu plus sur son environnement familial : ses parents pour commencer !

 

                 (Mais alors, que font les parents ? – « Et les services sociaux !!! »)wink

 

Médias pour lesquels tout n'est que kleenex - on prend et on jette ! Aussi, ne nous y trompons pas car ces médias n’auront aucun scrupule, quand le moment sera venu, sur ordre, à déclarer Greta à la fois « dérangée » et manipulée.

 

Autant livrée à elle-même qu'à des intérêts qui ne peuvent que lui échapper, encourager une adolescente à porter un tel fardeau, celui de « toute la misère environnementale du monde », ne peut que conduire cette dernière à plus de ressentiment et d’état dépressif ; aussi, on ne peut plus nier qu’il y a autour de cette figure maintenant mondiale des forces irresponsables d’entreprises anthropophages qui semblent disposées à sacrifier sur l’autel de « l’urgence climatique » porteuse d’enjeux économiques et idéologiques présents à et à venir colossaux, cette jeune fille.

 

        

***

 

"La jeunesse sauvera-t-elle le monde ?" interroge les médias.

 

Greta par-ci, Greta par-là, dans un monde sans responsabilité car sans adultes, la jeunesse est assurée de sombrer et nous avec elle.

 

Il faut n’avoir jamais élevé d’enfants pour poser une telle question. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article