Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Le mensonge, Daniel Auteuil, France 2 et pédophilie

 

« Le mensonge » - France.tv octobre 2020

 

 

Un hymne à la gloire de l’acteur Daniel Auteuil cette mini-série de 4 épisodes ; un Daniel Auteuil forcément innocent !

Comme si quiconque pouvait l’être tout à fait 'innocent", et en dernier lieu cette famille impeccable (des rapatriés d’Algérie) qui compte un maire (incarné par Auteuil) d’une petite commune des Alpes maritimes, propriétaire d’un voilier de 12 mètres et d’une demeure de 500m2 avec piscine et vue imprenable sur la Méditerranée.

Une fable de la Fontaine en particulier a eu des choses à dire à ce sujet.

Il est vrai que le cinéma est une grande famille, même quand il s’agit de « télé » ; elle sait récompenser ses acteurs ; ceux du box-office en priorité. Et ces mêmes acteurs, manifestement, ne crachent pas sur les rôles qui font d’eux des êtres exemplaires, d’une droiture à toute épreuve, honnêtes et indulgents jusqu’au sacrifice, voire le martyre.

A Auteuil, il ne lui manquait plus qu'une scène de crucifixion digne d’une production de Cecil B. Demille.

Dommage, il fut une époque où Auteuil ne rechignait pas à être franchement et irrémissiblement coupable.

 

***

 

Avec « Le mensonge » le département « fiction » de France Télévisions persiste et signe ; et c’est encore le malaise car enfin, comment se fait-il qu’aucune de ses réalisations (série ou pas) n’a le niveau d’une production télévisuelle anglo-américaine ou scandinave, et ce depuis des années ?

Dans ce département "fiction", le copinage doit régner en maître car, force est de constater que ce ne sont pas les meilleurs auteur(e)s qui sont sollicité(e)s ; entre-soi, captation des budgets par quelques élus... il n'y pas d'autres explications. Quant aux réalisateurs…

Aussi, renonçons une bonne fois pour toutes à France-Télévision et retournons sur Arte-tv.fr car « Kidnapping » nous attend : avec cette série danoise en huit épisodes, pas de complaisance ; que du savoir-faire, de l’intelligence et un point de vue original au dénouement bien plus courageux qu’il n’en a l’air de prime abord.

Et le courage n’est pas simplement la marque du talent ; il est aussi la preuve que sans ce courage on ne peut compter sur rien d’important.

---------------------------

 

PS :

Rappelons à toutes fins utiles que la pédophilie et les réseaux pédo-criminels sont une "réalité vraie" ; un fléau, une calamité sans fin de par l'ampleur et l'emprise de ces réseaux sur les sociétés : médias, cinéma, haute administration, politique et économie ; rares sont les journalistes qui se risquent à enquêter car si leurs victimes font l’objet d’une couverture médiatique importante, en revanche, les bourreaux restent sans visage et sans nom bien qu’on les sache souvent haut-placés, puissants ( impunité oblige !) et indéfectiblement solidaires.

Aussi, on peut se demander si "Le mensonge" était la fiction qui fallait programmer aujourd'hui ; à savoir : est-ce le bon moment de remettre en cause la parole et le témoignage des enfants ?

A moins que... la motivation de cette fiction soit justement de jeter le discrédit sur cette parole à titre préventif.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :