Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories.

Zemmour : l'impunité de la parole raciste consacrée

         

     Ne cessons jamais de rappeler ce qui suit : 80% des propos de Zemmour* sur les minorités arabes, musulmanes et noires transposés à la communauté homosexuelle, celle des femmes ou bien alors, la communauté juive, l'auraient de facto banni des médias et des réseaux sociaux en moins de temps qu'il faut pour le dire et l'écrire.

Aussi, cherchez l'erreur... pour peu qu'il y en ait une !

          Nouvelle manifestation irréfutable d'un "deux poids, deux mesures", certes, c'est entendu : pour les médias pour lesquels "l'audience c'est comme l'argent, ça n'a pas d'odeur", de France Culture (par procuration avec Finkielkraut - version Académie française du racisme) à C-News, en passant par Marianne, le Figaro, l'Express, le Point (et combien d'autres)... Zemmour est un bon, un excellent "client" ! Et ce n'est sûrement pas un hasard s'il se trouve que le cheval de bataille d'un Zemmour petite frappe de la politique dont le racisme fait partie intégrante de l'ADN historico-familiale de l'intéressé, n'est pas l'égalité et la fraternité mais... les Musulmans... encore et toujours ! Et derrière le Musulman : l'Arabe. Derrière l'Arabe, le Maghrébin ainsi que les Français originaires d'Afrique noire.

Finalement, Zemmour, ça n'a plus rien à voir avec la France d'aujourdhui et de demain ; une sorte d'anachronisme historique et sociétal surgi d'outre-tombe ce Zemmour ! Baroud d'honneur d'un passé définitivement passé. 

 

Si aujourd'hui tout propos anti-sioniste, toute condamnation des agissements des officines israéliennes que sont le CRIF et l'UEJF (entre autres) vous condamne à la relégation professionnelle et sociale... le fait de placer le Musulman (sans oublier les troupes de Mélenchon et une partie des Verts), nos compatriotes issus de notre histoire coloniale enfin décidés à prendre en main leur lutte contre le sort injuste et cruel qui leur est fait dans le cadre d'un environnement discriminatoire confirmé, au centre de la problématique française...

Force est de constater qu'un biais franchement anti-Musulman, un biais raciste, un biais anti-féministe, représentent bel et bien un véritable sésame pour quiconque souhaite faire carrière dans les médias et en politique car, manifestement, la xénophobie et le racisme sanctifient.

Urine et excréments de la politique... disons-le : Zemmour incarne comme jamais avant lui, l'impunité totale de la parole raciste ; pour cette raison, si d'aucuns ne peuvent décidément pas se garder de débattre avec cet individu, cela ne peut être que dans un seul souci : rappeler à ceux qui l'ont oublié, et ceux qui n'en ont pas encore pris conscience, que tout porteur d'une parole raciste doit être considéré comme un délinquant en rupture avec notre République ; tout porteur d'une parole raciste ne saurait prétendre à aucune légitimité et respectabilité quelles qu'elles soient.

             Que ceux qui se taisent se lèvent enfin : acteurs, artistes, le personnel des médias,  syndicalistes et hurlent : "Assez ! C'est assez !".

 

* Il est grand temps de rappeler aux "zemmour de la politique" que la politique ne soigne personne ; que l'on ne soigne pas ses obsessions, ses délires, ses névroses, sa paranoïa, sa psycho-sociopathie et pour finir, les affres de son histoire familiale, avec la politique, qui plus est... au détriment de la dignité auquelle chaque être humain doit pouvoir prétendre. 

Quant à la droite, aux centristes et au PS (et certains médias), pourquoi ont-ils tous autant de mal à qualifier la parole de Zemmour de raciste et complotiste ( parole qui était celle de Le Pen dans les années 70) , autant de mal aussi à le situer à l'extrême-droite, et ce sans l'ombre d'un doute puisqu'il remplit tous les critères (sauf un) d'appartenance à cette catégorie politique alors que ce même Le Pen père était qualifié sans hésitation de fasciste ?...

Cherchez... et vous trouverez que cette parole de Zemmour qui est celle de Le Pen a tout emporté, tout balayé... maintenant que cette parole fait "gagner des places" et n'en perdre aucune. 

 

             Pour prolonger, cliquez : Ressassement et affaissement

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :