Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Franz-Olivier Giesbert : brouillard et effondrement

 

Franz-Olivier Giesbert (FOG)… ça n’a aucune espèce d’importance ; il n’a aucun niveau.

Cet homme qui, sans honte, droit dans ses bottes…  est passé du Nouvelobs au Figaro (1) en un week-end… en moins de temps qu’il faut pour s’en indigner donc… symbolise à lui tout seul l’effondrement du journalisme en tant qu'éthique et discipline : rigueur intellectuelle, flair, capacité d’analyse, pénétration du réel dans toute sa complexité...

FOG c’est le « café du commerce » qui a élu domicile dans les salons d’une bourgeoisie en rupture, bourgeoisie ouvertement asociale (séparatiste) composée de rentiers dé-culturés.

              Superficiel, présomptueux, FOG ne sait pas qu’il ne sait rien ou bien si peu ; dans tous les cas, rien qui puisse justifier qu’il ne s’interdise pas de se taire et de se tenir loin, très loin d’une page blanche.

 

               FOG baisse le masque : il (ré)-ingurgite le vomi des Le Pen et des Zemmour (E. Lévy, Goldnadel, Finkielkraut, Polony, Fourest - Onfray, proche de FOG, n'a pas hésité : il a plongé tête la première, fils d'ouvrier agricole perdu dans un microcosme médiatique trop grand pour lui finalement : vertige et confusion....) car tous y viendront pour n’avoir jamais vraiment, dans les faits cessé d’en être et d’y être, subrepticement et sournoisement pour les uns, à leur insu pour les autres ; ces derniers se connaissent si mal finalement ! Ils en étaient, ils ne le savaient pas.  

Seuls les naïfs ne l’ont pas soupçonné alors que ce n’était qu’une question de temps car tous attendaient le feu-vert ; au-delà de leur espérance, ce feu-vert est venu d’un Zemmour… l’homme en-dessous de tout mais… l’homme au-dessus  d’un soupçon, d'un seul ; celui qui importe vraiment aujourd’hui… et alors que toutes les paroles sont permises, en particulier, contre les plus faibles d’entre nous... comme un fait exprès.

Les Le Pen même propres (pour peu que ce soit possible...) c'était sale ! En revanche, Zemmour, (idem pour Marion Maréchal) même plus sale que sale... c'est propre... plus propre que propre. 

Aussi, tous s’engouffreront dans la brèche ouverte par celui qui lave et absout car aux côtés de Zemmour c'est l'impunité garantie... jusqu'à la respectabilité.

 

 

1 -  Certes, sur certains sujets, ces deux titres étaient déjà interchangeables !

2 - A propos de la vidéo qui accompagne ce billet...  le passage Laure Adler/FOG en particulier... ce qu'on pourra reprocher  à cette journaliste un temps productrice sur France Culture (en dehors du fait que son travail dans cette radio est stupidement sur-évaluée - faut dire qu'elle était dans les bagages de Mitterrand en 81 comme d'autres dans ses petits papiers) ... une fois nommée à la direction de France Culture, c'est bien d'avoir privé les auditeurs d'Antoine Spire ; le seul journaliste digne de ce nom dans cette rédaction - aujourd'hui encore ; en effet, une fois à la tête de la radio, dès son arrivée, Spire sera licencié (après 20 d'activité) sans ménagement et sans explication auprès des auditeurs.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article