Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Gilles-William Goldnadel : ne rien lui concéder

                Opus 12 de la série "C-news, hyène de l'info : autopsie d'un cadavre audiovisuel" - après les portraits de Christine Kelly, Pascal Praud,  Sophie Obadia, Sonia Mabrouk, Jean Messiha, Charlotte d'Ornellas, Jérôme Béglé, Jean-Claude Dassier, Mathieu Bock-Côté, E. Lévy, les deux Philippe… Guibert et Bilger...

Pour en finir, c'est au tour de Gilles-William Goldnadel, le dernier d'entre eux, le pire.

 

 

 

Avocat franco-israélien, militant associatif et politique proche de l’être-droite israélienne et française, soutien indéfectible de Marine Le Pen et de Eric Zemmour, pendant masculin d’Elisabeth Lévy, Gilles-William Goldnadel n’a de cesse de reprocher à notre grand et beau pays de manquer de courage et de fermeté – comprenez : de refuser de réserver à nos minorités, musulmanes en particulier, le sort que cet Etat voyou qu'est Israël, réserve aux Palestiniens ; Etat dont Goldnadel est un représentant à la fois digne et indigne, selon de quel côté on se place : quelles valeurs on défend.

Partisan de ce que l'on doit nommer "harcèlement juridique" aux fins d'intimidation et de dissuasion, Goldnadel a la réputation d’obtenir le bannissement, voire l’emprisonnement pour délit d’opinion, de tous ceux qu’il juge « nuisibles » à la communauté qui est la sienne et à ce pays dont il affiche l'appartenance au cri d’un « Israël vaincra ! Partout… même et surtout en France » retentissant.

Dieudonné, le plus grand humoriste satiriste activiste de la scène francophone, sans rival dans l’histoire, fut sa première victime. Plus récemment, il obtiendra l’emprisonnement d’un dénommé Hervé Ryssen ; un essayiste pourtant sérieux qui travaille ses dossiers :

           « Lui répondre ? Leur répondre à tous ? Pourquoi faire ? Alors qu’il me suffit de donner de la voix, de brancarder mon étoile jaune pour obtenir qu’ils se taisent tous autant qu’ils sont ! » - répliquera Goldnadel.

Soit dit en passant... étoile que notre République avait pourtant pris soin d’ôter à nos compatriote juifs, à juste titre, après la Seconde guerre mondiale mais que des Goldnadel et autres Finkielkraut se sont empressés de ramasser dans le caniveau, seul gage aujourd’hui de leur respectabilité, selon le principe suivant : "Je suis juif ;  je suis donc au-dessus de tout soupçon de scélératesse."

La radio  d'Etat France Culture qui accueille Finkielkraut en tant que producteur et animateur de sa propre émission, n'est manifestement pas restée insensible à ce pré-supposé. 

              Le modèle politique de Goldnadel a pour nom Netanyahou : véritable gangster de la morale en politique et de la parole donnée ; malversations financières à tous les étages.

Communautarisé comme c'est pas permis, et ce en toute impunité (nos compatriotes musulmans doivent l'envier, c'est sûr !) pour Goldnadel, tout Français juif est juif avant d’être français : juif le président du conseil constitutionnel (Fabius), juif le directeur de la santé (Salomon), juif le porte-parole du gouvernement (Attal), juif le banquier Rothschild, juif le maire corrompu d’une ville des Hauts-de-Seine (Balkany)…

Remettre en cause ces hommes dans l’exercice de leur fonction c’est faire acte d’antisémitisme (idem pour les violeurs pour peu qu’ils appartiennent  à sa communauté : Strauss-Kahn en tête).

Condamner la politique anti-humaniste, colonialiste, impérialiste et raciste d’un Etat comme Israël, théocratie militaire de type nationaliste, c’est commettre, là encore, un délit, celui d’antisémitisme.

Inutile de se le cacher : dans les faits, là, tout au fond, bien au fond, entre deux reflux gastro-oesophagiens et vomis, pour ce Goldnadel et son entourage… : « Ici chez nous, en France, que tu sois Africain, Arabe ou Musulman… tu baisses les yeux, tu ramasses nos poubelles et tu fermes ta gueule ! »

A l’endroit de la gauche, la vraie, gauche humaniste, anti-raciste, anti-colonialiste (soutien de la cause palestinienne) et anti-impérialiste (anti-atlantiste), la gauche et les mouvements d’émancipation individuelle et collective, le wokisme - mouvement de lutte contre les discriminations, la ségrégation, la ghettoïsation (assignation à résidence des minorités africaines, arabes et musulmanes) - et le mensonge par omission de l’Histoire officielle (dénoncé par la "cancel culture"), son message est en tout point similaire ou presque : «Fermez vos gueules ! Sinon gare !»

Après la revue de BHL, La règle du jeu, qui a qualifié de fasciste tout désir de « transparence » en politique ainsi qu'à propos de tout ce qui touche à la « vie publique » sous la plume de Yann Moix (ICI), pour Goldnadel, toutes ces luttes sont d’essence fasciste d’autant plus que pour ce dernier, le racisme, les discriminations, la ségrégation… ça n’existe pas. L’antisémitisme, oui ! Partout, tout le temps ! Le racisme, non, jamais ! Excepté… le racisme anti-blanc - novlangue des mouvements suprémacistes blancs : Peuple élu oblige ?

On l'aura compris : Goldnadel n’admet qu’une intégration-assimilation : celle d’une Mabrouk et d’un Messina (ICI) : « Pour faire Français, soyez racistes ! Soutenez Israël, Zemmour et Marine le Pen ! »

            Cette gauche  jugée responsable de tous les maux de notre société, cette gauche qui se tient au côté du Français (ou non français) issu de notre histoire coloniale, Goldnadel la qualifie d’islamo-gauchiste… car condamner l'islamophobie, nouveau visage du racisme anti-arabe (l'Arabe, encore et toujours l'Arabe !) c’est ouvrir la porte à l’Islam politique.

En résumé : la transparence, l'antiracisme, le désir d'émancipation face aux discriminations, la dénonciation d'un récit historique mensonger par omission, c'est fasciste.

Inversion des valeurs, en-veux-tu-en-voilà ! Nietzschéen Goldnadel ?

En revanche : la lutte contre le négationnisme et l'antisémitisme c'est le nec plus ultra chez toute conscience humaine bien organisée et vertueuse comme jamais !

Là, il est bel et bien question d'un communautarisme paroxystique et d'un ethno-centrisme hystérique proche de la pathologie, sans oublier des arrière-pensées politiques incontestables de domination et d'humiliation - des minorités en particulier.

Faut dire que l'extrême droite ne renonce jamais ; elle est capable d'emprunter des voies aussi nouvelles que surprenantes.

 

             Le beurre, l'argent du beurre et la crémerie... Goldnadel devrait avoir compris qu’une France droite dans ses bottes, une France courageuse qu'il appelle justement de ses voeux, une France soucieuse de justice et de concorde lui aurait signifié depuis des lustres, sans délai, la fin de son séjour sur notre sol d'autant plus que ce personnage est favorable à l'expulsion des bi-nationaux. Aussi, il devrait se féliciter à propos de cette France qu'il  juge complaisante, une France qu'il ne cesse de vilipender matin, midi et soir (sa justice, ses institutions, sa liberté de manifestation et d'opposition) sur C-News, Causeur, le Figaro, Valeurs Actuelles et Sud-Radio. 

Persona non grata Goldnadel ? On peut toujours espérer d’autant plus que l’espoir fait vivre.

En attendant, que ce sinistre personnage comprenne bien ce qui suit : à propos de notre souci de justice et de concorde, qu'il sache que l'on ne lui cédera rien, jamais ! D’autant plus que toutes les options politiques et morales de cet individu malfaisant qui n'ont pour seules motivation et origine son appartenance communautaire et sa loyauté indéfectible envers ce pays étranger censé l'incarner, sont... comme un fait exprès, la négation même de ce qui fait le prestige de la France, sa langue, son histoire, son patrimoine culturel, son influence, une France source d'inspiration incontestable auprès des êtres les plus talentueux du monde entier : artistes, intellectuels, scientifiques, écrivains, activistes politiques.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :