Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Zemmour à Villepinte : Macron ré-élu

 

                       

 

              Premier meeting de campagne de Zemmour qui a revêtu d’une manière convaincante les habits d’un candidat à l’élection présidentielle avec un discours d’une grande habilité sur la forme comme sur le fond (il apprend vite le bougre !) - il a su faire oublier qui il est vraiment, lui et les dix mille supporters présents dans la salle (notez la présence d'un Eric Naulleau !) 


Macron est donc ré-élu.

Valérie Pécresse (pilotée par un directeur de campagne nonagénaire) ne sera pas au second tour de cette élection (jamais elle ne pourra passer devant ses deux concurrents d’extrême droite, elle n'en a pas les qualités requises en tant que candidate) qui verra un duel Zemmour/Macron ou bien Le Pen/Macron.

Les médias feront bien de prévenir leurs annonceurs ; ces milliers d’heures qu’ils se proposaient de consacrer à cette campagne pliée par avance, n’ont déjà plus aucun intérêt pour nous tous.

Seuls les désoeuvrés allumeront leur écran de télévision.

Nous tous allons pouvoir nous consacrer à nos familles, à nos lectures favorites, au sport… à nos randonnées en forêt.

Merci Zemmour. Merci LR.

 

P.S :

 

Une précision quand même - un Zemmour ou une MLP à l'Elysée ça n'existe pas ! En Albanie ou en Hongrie, en Israël peut-être, mais pas en France. Seul le parti LR était capable de chasser Macron avec un report de voix du RN et de Zemmour parce que Ciotti ministre de l'intérieur c’est toujours bon à prendre pour leur électorat – cinq années de ratonnade garantie -… plutôt que le maintien de Macron.

 

Une inconnue : ce sont les élus qui décideront du maintien ou non de Zemmour : leur refus de signer en faveur de sa candidature ; ce refus faciliterait la présence de Pécresse au second tour tout en gardant à l'esprit que ce même refus boosterait MLP.

Il reste une autre inconnue : l’abstention du second tour ! Mais laquelle d'abstention ? Celle de la gauche, celle de l'électorat de Zemmour, de MLP ? Une abstention importante ou bien une mobilisation des électeurs abstentionnistes ? 

Pas facile à anticiper cette abstention quant aux conséquences !

L’électorat de Macron, lui, ne s’abstiendra pas, jamais ! Or, 35% des inscrits suffisent à gagner une élection. 

Un bon report des voix sur Zemmour ou MLP face à Macron est possible si l’un des deux se retrouve au second tour : LR + RN + Reconquête... et une partie des voix de la gauche de Mélenchon qui jouerait alors sans qu'aucune consigne ne lui soit adressée, la politique du pire, à savoir : une crise constitutionnelle, morale et politique... en cas de victoire de Zemmour ou MLP ?

C’est aussi possible.

Et enfin... 

Tout peut se jouer autour de ce qui suit : « Qui est prêt à ratonner cinq années durant ? Qui s’engage à le faire ? Quel pourcentage de l'électorat le souhaite ? Et puis aussi : qui s’engage à couvrir la police ? 

En termes plus sournois :  qui va s'engager à « traiter" la délinquance des quartiers populaires, l’immigration, l'activisme des Décoloniaux, des Racisés, des Féministes LGBT, des troupes de Mélenchon et de l’extrême gauche ?  

Ciotti, homme orgueilleux, maladroit, borné et brutal, proche d'Israël et des "nationaux-sionistes" ( Estrosi, Meyer Habib - un porc, Golnadel - double nationalité, E. Lévy - le pendant féminin de Goldnadel...) est volontaire ; il tape du pied, impatient, il attend d'être investi de cette mission. 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :