Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

A propos de l'actualité : Macron/Philippe ; Nupes ; Mélenchon/FranceInter ; Israël/Territoires occupés ; Ukraine-US/Russie

Humilier en privé un proche, ancien collaborateur Premier ministre, tout en le faisant savoir au plus grand nombre par le biais des médias... puis, quelques jours plus tard, tapoter au vu et au su de tous, la joue de celui que l’on a humilié (Edouard Philippe), histoire sans doute d’en « remettre une couche »… est l’oeuvre d’un pervers.

Si en d’autres temps on a pu évoquer une certaine « banalité du mal », avec Macron, il semble qu’il soit question d’une sorte de « banalité appliquée au trouble de sociopathie » … car, si l’on ne saurait énucléer ni trancher la main de manifestants sans que cela ne porte à aucune conséquence (ni révélation), pareillement, on ne saurait accepter les avances d’une quadragénaire (enseignante, mariée, mère de trois enfants) alors que l’on est adolescent (mineur de surcroît) pour, quelques années plus tard, la marier... sans qu'il ne soit alors question d'évoquer une personnalité trouble et dysfonctionnelle ( de même en ce qui concerne l'enseignante, bien évidemment).

Aussi, force est de conclure ce qui suit : très tôt, le ver de la perversité était dans le fruit.

J.L Mélenchon sur France Inter...
 
Dans ce casting journalistique ( france inter, france 2 et Le Monde), dans ces visages fermés, ces regards inquiets, tendus... on ne manquera pas de noter toute l'hostilité de la bourgeoisie, de la médiacratie, à l'endroit de tous ceux qui menacent le statu quo (national, européen et mondial) car cette bourgeoisie sait trop bien ce qu'elle lui doit à ce statu quo : son confort matériel et moral, son standing, ses carrières... sur le dos de millions de foyers dont les comptes bancaires sont à sec dès le 10 du mois.
 
Il n'y a sans doute plus de mots pour qualifier cette bourgeoisie de nos centres villes, parisienne en particulier : de véritables porcs, des salauds...

Les dissidents PS (et de quelques Verts septuagénaires) à propos de l’accord signé avec LFI sont maintenant tout nus : pro U.E sans condition, pro-Otan, pro-mondialisation, proches des USA et d’Israël, dépourvus d'une véritable volonté de lutter contre les discriminations et le racisme à l'endroit des minorités issues de notre histoire coloniale ( d'où leur procès incessant en islamo-gauchisme), ces dissidents sont la vérité du PS de ces trente dernières années ( Hollande et Valls en tête) ; tous ceux-là peuvent être tenus responsables de la déroute sans précédent de ce parti à la dernière Présidentielle.

Ces dissidents représentent bel et bien cette gauche à propos de laquelle la droite (médias inclus – C-news entre autres) ne tarit pas d’éloges : l’insulte absolue pour un authentique engagement à gauche.

Olivier Faure, contraint… pour ne pas « mourir » en tant que Premier secrétaire, a dû expliciter cette vérité en ces termes : « Ceux qui ne se reconnaissent pas dans cet accord avec LFI peuvent aller chez Macron ».

Vérité face à un mensonge (le reniement de tout ce qui fait « la gauche » depuis 1988) dont il était aussi le porteur des années durant.

Comme quoi, quand il est question de « sauver sa peau », toutes les vérités sont alors bonnes à dire.

Certes, on ne s’en plaindra pas, c’est sûr !

Il n'y a pas de sécurité possible pour un pays qui pratique une politique colonialiste et impérialiste sans scrupule, sans morale, d'un cynisme et d'un anti-humanisme inégalés depuis la fin de la Seconde guerre mondiale...

Toute la classe politique israélienne sait ça.

Or, il se trouve que cette politique demeure hyper-rentable...

Jugez plutôt : toute une région détruite aux millions de morts et de déplacés parqués aux portes de l'Europe ; sans oublier des Palestiniens abandonnés à un sort cruel et injuste ; des Palestiniens vaincus ; des Palestiniens sans voix et sans armes.

***

Il est bon que les Palestiniens sachent nous rappeler qu'ils sont encore vivants et debout ; dans le cas contraire, que leur resterait-il d'humain en tant qu'êtres humains s’ils devaient totalement se résigner à ce sort cruel et injuste qui est le leur ; sort tellement inhumain justement !

Aussi, que peut bien penser mériter quiconque tente de faire d’un être humain un sous-homme, un infra-humain ?

Vraiment surprenant, extravagant même, le fait que celui qui s’y risquerait puisse prétendre mériter autre chose qu’un préjudice physique corporel extrême !

Ce refus d'assumer toute responsabilité, cette recherche d'une impunité totale au service d'une politique d'un anti-humanisme qui fait appel à la part la plus sombre et sinistre de la nature humaine... dénotent, sans l’ombre d’un doute, une arrogance, un désir de domination… qui se placent délibérément au-dessus de toute considération morale quelle qu’elle soit.

Quant à évoquer une victime « franco-israélienne »… si d’aucun considère qu’un Français cesse de l’être lorsqu’il s’engage auprès d’une idéologie criminelle dans le cadre de l’instrumentalisation politique de la religion musulmane, rappelons qu’il ne saurait en être autrement lorsque l’on choisit de servir une théocratie militaire de type nationaliste, à l’idéologie racialiste, colonialiste et impérialiste qu’est Israël ; pays étranger dont il n’y a plus rien à sauver depuis 1967.

 

Pas de guerre russo-ukrainienne sans la prise de contrôle de l’Ukraine par les USA, voilà dix ans.

Ce conflit russo-étasunien ne bouleverse rien qui n'ait pas été déjà bouleversé depuis 2001 ; ce conflit est dans la continuité de ce qui a été accompli par les USA au Moyen-Orient aux millions de morts sous les sanctions et les bombes de l'Occident ainsi que dans l' instrumentalisation de l'Islam.

Les patrons de l’Europe, ce sont les USA ; toutes les têtes d’affiche de l’U.E sont passées par Washington.

Nous payons très cher, en Europe, l’absence de chefs d’Etat d’envergure mondiale non carriéristes... soucieux des intérêts propres au Continent européen.

L’U.E laissera-t-elle les USA « détruire l’Europe »… détruire ses capacités de développement économique, technique et diplomatique ?

- Menace sur tout le système bancaire européen en 2008
- Accaparement de nos fleurons industriels et techniques par la corruption de nos ministres et Présidents candidats… de Alcatel à Alstom…
- Emprisonnement des dirigeants et racket financiers des concurrents européens, en particulier français…

But de guerre des USA : « containment » de l’Europe et de la Russie : dépendance extrême et isolement.

Qui fait quoi, à qui, où, comment, pourquoi et pour le compte de qui ? Certes, le personnel des médias d’Etat et de nos milliardaires n’ont pas les moyens de ce questionnement car le premier qui s'y collera perdra son emploi.

 

 Serge ULESKI sur FACEBOOK ICI 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :