Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs avant la fermeture de leur plateforme respective sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Jacques Chirac : le bruit et les odeurs

 

               « Le bruit et l'odeur » est connu comme Le Discours d'Orléans. Il s'agissait d'un dîner-débat du RPR à Orléans ; ce discours portait sur un éventuel recadrage de la politique d'immigration française.

***

          Jacques Chirac est décédé le 26 Septembre 2019

 

                  La faute, le délit, le crime en politique ce n'est pas le racisme mais bien plutôt l'antisémitisme, avéré ou pas car le racisme ne coûte rien (excepté à ses victimes), et qui plus est : il rapporte gros, toujours !

Jacques Chirac le savait.

Faut dire que le racisme par procuration avec la parole d'un Zemmour et d'autres encore (comme Finkielkraut), parce qu'il reste le plus souvent impuni, ne s'est jamais aussi bien porté dans la presse, les médias radios et télés, le service public en particulier ; il suffit de penser à Eric Zemmour chez Ruquier qui, des années durant, insultera  chaque samedi soir tout ce qui ressemble de près ou de loin à un Arabe, à un Musulman et à un Africain d'Afrique noire - le cauchemar  de Zemmour, fils d'expatriés d'Algérie.

Toujours à propos du "service public", on pensera à Alain Finkielkraut sur France Culture chaque samedi matin.

Jugez plutôt : cet Alain Finkielkraut qui jouit d'une impunité quasi totale déclarera, en avril 2018, chez Elisabeth Lévy (autre passionara anti-arabo-islamo-africaine) et sa web-tv, dans l'indifférence générale, au moment de la remise du "rapport sur les banlieues" commandé par Macron et son premier ministre à Jean-Louis Borloo, ce qui suit : " Dans cent ans, les historiens pourront nous expliquer comment notre civilisation a investi des milliards dans son propre anéantissement !" - source ICI

Suivez donc son regard : il s'agissait bien évidemment des département dans lesquels les populations arabes, musulmanes et africaines sont numériquement dominantes.

N'oublions pas non plus Charlie Hebdo car à chaque fois qu'il est question de stigmatiser à grand renfort de mépris éhonté nos compatriotes des communautés pré-citées, il répond toujours présent.

***

                 Pour info, et pour revenir plus spécifiquement à Jacques Chirac et son "Le bruit et les odeurs", il est bon de rappeler que cette expression fait référence à un discours prononcé en juin 1991 devant des sympathisants et militants RPR. Chirac était alors maire de Paris.

Quelques années plus tard, une fois Président, Jacques Chirac fit ce qu'un François Mitterrand s'était toujours refusé de faire, ainsi que ses prédécesseurs : il reconnaîtra en 1995, la responsabilité de l'Etat vichyssois mais néanmoins français, dans la déportation d'un certain nombre de Juifs durant la seconde guerre mondiale.

Si la classe politique a bien compris que les propos racistes ne coûtent rien et rapportent gros, en revanche à propos de l'antisémitisme, il ne doit exister aucune ambiguïté. Ça aussi, Jacques Chirac l'a compris.

Avec son discours sur "le bruit et les odeur" puis la reconnaissance de la responsabilité de l'Etat français vichyssois, il comble doublement, comme d'une pierre deux coups, les attentes des leaders médiatiques ( à défaut d'élites morales et intellectuelles) se revendiquant de la communauté juive, puisque cela n'aura échappé à personne le fait que ces leaders sont à l'avant garde du dénigrement et de tous les procès d'intention qui ont pour cibles des Arabes, des Musulmans et des Africains, français ou non ; nommément : Elisabeth Lévy, Eric Zemmour, Alain Finkielkraut, BHL, Pierre-André Taguieff et de nombreux autres. 

             Mais alors, pourquoi tant de haine de la part de ces derniers ? 

Ne cherchez pas ici, cherchez donc ailleurs : Israël !

Oui, Israël ! Et en particulier, la politique coloniale de cet Etat dont il n'y a plus rien à sauver depuis 1967 car, pour tous les Zemmour et les Finkielkraut, le musulman français, l'Arabe et l'Africain, c'est déjà, c'est encore et ce sera toujours le Palestinien qui refuse le sort injuste et cruel qui est le sien.

 

PS : à propos du parcours de Jacques Chirac, rappelons 2 faits : 

- Il fera campagne autour de la dénonciation de la dite "fracture sociale" pour, une fois élu Président, ne plus s'en préoccuper.

- On lui doit  le "traité de Maastricht" qui condamne la France à l'impuissance quant à ses capacités  à décider de son destin économique, destin politique et géo-politique, destin européen et diplomatique.

Un comble pour un Gaulliste. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :