Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

Marcel Gauchet : anachronisme et obsolescence

                 

                                   Un échec Macron ? Encore heureux Marcel !

 

Marcel Gauchet... un discoureur (chouchou de la droite nationaliste, tendance raciste : RN, magazine Causeur, Valeurs actuelles… ! Certes on ne choisit pas toujours ses lecteurs et auditeurs !) -, qui n’a pas compris la nécessité absolue de tout remettre en question : rapports de production, de consommation, pouvoir et éthique de vie...

 

Tout en passant à côté de cette soif qui accompagne cette exigence qui décidera une fois encore du caractère tragique de l’existence humaine, catastrophes les unes après les autres, car tout sera fait pour que cette exigence ne prenne aucune forme ou bien alors, selon les termes et conditions d’une oligarchie mondiale occidentale gardienne du Temple de l’Argent et de la « traite humaine » sous une forme ou une autre : criminelle ou bien sous le contrôle de l’OIT.

 

               Réchauffement climatique ou pas... tout notre environnement, dans toutes les acceptions de ce terme, est organiquement et moralement mort. 

 

             Un discoureur anachronique ce Marcel Gauchet, autant prisé par la bourgeoisie blanche de la fausse-gauche (elle ne cesse de l’inviter dans ses médias) que par la droite et ses extrêmes ; un discoureur obsolète, beaucoup plus vieux dans sa tête que sa date de naissance ; un discoureur pour rien ou pour si peu donc ; raison de sa présence dans les médias.

 

             Penseur de 4-saisons... chaque intervention de ce Marcel Gauchet laisse derrière elle non pas un parfum mais... comme une odeur de fruits et légumes, jour de marché, vers midi, quand des cageots remplis d’invendus gâtés par la chaleur, sont abandonnés aux clochards, SDF et autres indigents, juste avant le jet d’eau et la brosse des employés municipaux.

 

 

PS : Monsieur Gauchet... l'Etat n'a jamais été aussi puissant qu'aujourd'hui ; à cette différence près... sa puissance il la doit à cette oligarchie qui fait et défait les locataires successifs des lieux symboliques du non-pouvoir - en France, l'Elysée et Matignon ; locataires qui n'ont qu'un devoir : obéir. 

 

Monsieur Gauchet vous confondez "propos de campagne présidentielle - tactique et stratégie" (ce qu'il faut dire et faire pour être élu) avec ce que ceux qui ont réuni les conditions de l'élection d'un candidat en particulier, attendent de ce nouvel élu maintenant installé dans ce qui s'avèrent être, encore une fois, les lieux symboliques du non-pouvoir. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article