Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le meilleur de Serge ULESKI : société, politique, art et culture

Etre au monde mais sûrement pas de Ce monde !........Quinze années d’édition de billets de blog sur 20-minutes, Médiapart et Nouvelobs sont réunies ici. Durant toutes ces années, sachez que tout ce qui est beau, rare, difficile et courageux ne m’aura pas été étranger ; d'où le choix de mes catégories et des sujets traités.

France culture, remboursez !

 

                   Ah ! France Culture, ses producteurs, chroniqueurs, animateurs et ses invités "intellos d'Etat" (les universitaires)  ! Et ça commence tôt le matin… (Normal ! Faut nous choper avant qu’on parte bosser !)

Tous de la même génération ces chroniqueurs (à quelques années près) ! Tous à « penser » grosso modo (grosso merdo ?!) la même chose : « Tout ne va pas si mal que ça finalement. Et puis, si c’était autrement, ce serait pire ! ». Analyses interchangeables sur les sujets de société et sur l’actualité internationale (quand il est bien question d’analyses, et pas seulement d’opinions de ventriloques).

 

                 Alors oui ! Assez ! C’est assez ! Car enfin ... quand est-ce que France Culture va donc se décider à épouser la culture de l’exhaustivité contradictoire, contribuant ainsi à faire vivre le peu de démocratie dont on dispose encore ?

Que soit ici dénoncer l’absence totale de points de vue réellement divergents à la hauteur et aux heures où la pensée dominante nous est assénée par des intervenants qui suintent l’auto-satisfaction et un conformisme que l’actualité jour après jour, vient pourtant contredire dans les faits, et ce depuis des années.

On dénoncera aussi l’absence de polémistes.

Pas d’humour non plus sur cette antenne - humour corrosif, subversif, créatif, dérangeant...

Absence de conflits, d’enjeux, comme si rien n’importait. Pas un mot plus haut que l’autre dans une culture manifestement à la recherche du risque zéro...

Culture mouroir ! Aucun souffle ! Pas de vision ! Sans caractère ! Culture bunker, comme un fait exprès, des pans entiers de la vie intellectuelle contemporaine, de ses débats, controverses et modes d’expression sont absents de cette antenne.

 

***

 

                 Plus de trente heures hebdomadaires de programmes dits d’information, et cependant, aucun témoignage, aucune parole, et quels que soient les interlocuteurs, aucun désir de chercher à rendre compte de TOUT ce qui se pense et se dit autour des sujets suivants :

- Rien sur la banque, et les banques ! de leur nationalisation à leur sauvetage sans conditions…

- Rien sur l’Euro ! de son renforcement à son abandon…

- Rien sur un regard critique de l’E.U... de… "plus d’intégration" à sa sortie…

- Rien sur le Moyen-Orient et sa destruction pour le plus grand bénéfice des USA, d'Israël et de la l'Arabie Saoudite ! De la passivité de la France et/ou de l’Europe à son immixtion totale avec menace de sanctions…

- Rien sur l’immigration ! de... "Il faut fermer les frontières et expulser tous ceux qui refusent de se conformer !" à ... "Accueillons-les tous... la loi des grands nombres aidant, on y trouvera aussi notre compte avec les meilleurs !".

- Rien sur les minorités visibles ! De l’indifférence à l’égard de leur histoire et de leur humiliation à la recherche et à l’analyse de tous les courants qui les traversent, aussi extrémistes soient-ils (mais pas seulement !)…

- Rien à propos de l’Iran sinon une diabolisation qui empêche toute compréhension ainsi que la moindre évaluation des craintes que soulèvent les interventions militaires arbitraires et inconsidérées des Etats-Unis et de l’Europe dans le monde.

- Rien sur la Chine sinon, là encore,  une diabolisation moutonnière... de… « ennemi mortel à abattre » jusqu’au désir d’établir avec cet Etat une relation franche et amicale en tant que nouveau partenaire à séduire…

- Rien sur la Russie... excepté... mais ça, on l'aura compris... une diabolisation à outrance sans considération aucune pour le point de vue Russe - en particulier... les Russophones du Donbass... et le rôle majeur des USA dans le conflit avec l'Ukraine... 

- Rien sur les médias et l’information ! de… « tout va bien dans le meilleur des mondes » à … la dénonciation de toutes les connivences, toujours plus infâmes et mortifères...

               Rien donc sur tous ces sujets... sinon des émissions inqualifiables aux producteurs-animateurs chroniqueurs de la presse écrite, quotidiens et hebdos ; émissions sans enjeu ni désir de présenter tous les points de vue, d’où qu’ils viennent.

               Alors oui ! France Culture nous cache le monde tel qu’il est, et tel qu’il a toujours été, ce qui aggrave sensiblement la responsabilité de cette radio amnésique, hémiplégique ou bien… menteuse par omission : c’est au choix.

 

***

 

            Parole et représentation interdites... exclusion en veux-tu en voilà !

France Culture est bien à l’image de ce qu’est devenue la France ; pays qui ne sait plus faire qu’une chose : rejeter, bâillonner, censurer, stigmatiser, traduire devant les tribunaux la moindre tentative d’exercice de liberté d’expression politique et artistique (rappeurs, auteurs, essayistes, pamphlétaires, artistes de scène, journalistes, syndicalistes, activistes)...

France Culture... qui ignore sciemment d’innombrables réalités et expressions culturelles, intellectuelles, politiques et sociales, ses producteurs, ses animateurs, chroniqueurs et journalistes y contribuent, chaque jour, chaque semaine...

 

                                                            ***

 

              Service public ? Vous avez dit Service public ?! Nous sommes des millions à le financer ; une poignée seulement décide de ce qu’on y dira.

Aussi… doit-on mener une campagne pour exiger le remboursement des sommes investies et des salaires versés dans cette radio qui ne contribue que trop rarement, telle une maladie chronique, à la culture de la libre circulation des idées - minoritaires de surcroît -, au droit à l’opinion, à la critique, et à la défense de cette liberté ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article